Qu’est-ce que la psychomotricité ?

La psychomotricité, une approche globale de l’être humain

equilibre

La psychomotricité est une discipline qui étudie le fonctionnement psychomoteur de l’être humain.

Elle prend en compte les aspects corporels et psychiques de l’individu, les deux étant intimement liés. C’est une approche globale de l’individu.

Détaillons un peu plus ces différents aspects :

Au niveau corporel, on retrouve :

  • La sensorialité : C’est comment je ressens et perçois mon corps. Je ressens sur mon corps des variations de température, de pression, de sensations (rugueux, doux, …), je vois, j’entends, je sens, je goûte, je ressens mon état musculaire.
  • Le tonus : C’est l’état de tension de mes muscles, permanent (donc toujours en tension) mais variable dans le temps. Il permet la réalisation de l’acte moteur (le mouvement) et est en lien avec les émotions.
  • Le schéma corporel : C’est la capacité de savoir où se trouve mon corps, comment je suis positionné grâce à une carte mentale alimentée par mes perceptions.
  • La coordination : C’est la capacité à coordonner mes mouvements pour exécuter un geste appelé praxie. La capacité de dissociation des mouvements étant une coordination complexe.
  • La gestion de l’équilibre : cette capacité permet notamment de tenir debout, cela tient compte de multiples informations, comme celles de l’oreille interne, du cervelet, de la vue et des ressentis corporels.
  • La motricité fine : c’est la capacité à réguler son tonus très finement pour pouvoir exécuter des gestes précis.
  • La graphomotricité : c’est la capacité d’écrire manuellement (geste graphomoteur), qui constitue un des exercices de motricité fine les plus complexes.
  • L’espace : c’est la capacité à percevoir l’espace qui nous entoure, à le structurer, à l’organiser et à s’orienter.
  • Le temps : c’est la gestion des rythmes internes et externes, permettant alors de pouvoir se mouvoir au bon moment (anticipation et adaptation posturale pour attraper un ballon au bon moment)
  • Les capacités cognitives : capacités de maintien de l’attention, des fonctions exécutives, la mémoire, fonction intellectuelles, capacités visuo-spatiales, la communication, …

Au niveau psychique, on retrouve :

  • Les émotions : comment on les exprime, les reconnaitre si elles sont bloquées ou si elles s’expriment par le corps…
  • L’investissement corporel : comment on se positionne dans la relation, dans l’espace d’une pièce…
  • La communication : cela comprend la communication verbale mais surtout non verbale dans laquelle le corps s’exprime
  • Le lien relationnel : comment on construit des liens avec les autres et on entre en relation
  • La confiance en soi et l’estime de soi 
  • L’ image du corps : image que l’on a de son corps et qui varie dans le temps au fil des rencontres, par exemple je peux me sentir belle et attirante si je me fais draguer ou au contraire peu attirante si je viens de finir mon ménage en tenue d’intérieur.

La psychomotricité est le domaine d’expertise du psychomotricien, titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricité, auxiliaire de la médecine. (Cf. qui est le psychomotricien).

Il dresse un bilan des fonctions psychomotrices et établit un projet thérapeutique pour pallier une difficulté rencontrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *